Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
bretagneplus.com

Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes

Depuis maintenant 6 mois, suite à la crise sanitaire du covid-19, la seule profession à ne pas avoir repris est le monde de la nuit, et surtout les patrons de discothèques. 

Ce mercredi 23 septembre, se tenait à Rennes, place de la Mairie, un rassemblement de plus d'une centaine de patrons de discothèques, tous vêtus de noir, en tenant des pancartes avec des messages.

La rédaction de bretagneplus est allé à la rencontre de Dominic Rousseau (co-gérant ) et de son collègue Alexandre Delannoy, de la discothèque Le Stanley, située à Saint-Grégoire. 

Dominic Rousseau nous parle de l'évènement organisé ce 23 septembre : " Suite à la création du CDIV ( Collectif des discothèques d' Ille et Vilaine), par des propriétaires d' établissements, nous avons sollicité, les autres départements bretons, qui ont répondu présent."

" Aujourdh'ui nous sommes rassemblés, ce n' est pas une manifestation, mais un rassemblement silencieux, avec les propriétaires d'établissement de nuit, de toute la Bretagne. En espérant que les autres régions prendront exemple sur ce que nous sommes en train de faire. Il y a déjà beaucoup de choses qui ont été engagés, particulièrement en Normandie, mais le point d'orgue, c'est de se rassembler et s" unir. "

Par rapport aux aides de l'Etat, Dominic Rousseau, précise que " sur les 3 derniers mois en cours, sur le trimestre, l'Etat propose une aide à hauteur de 15 000 Euros. Cela ne veut pas dire qu'il y aura 15 000 euros tous les mois, pour avoir 45 000.  L'Etat semble ok, pour couvrir les frais fixes (loyers,... ), à hauteur de 15 000 euros maximum. C'est-à-dire qu'un établissement qui a 4 000 euros de frais aura 4 000 euros de remboursement. Par contre, et là c'est important, ! il faut que les factures soient acquittées pendant le remboursement. Or, il y a beaucoup d' établissements aujourdh'ui, qui n' ont plus de trésorerie, donc ne peuvent pas acquitter leur facture, et n'auront donc pas ces aides ! "

Selon Dominic, " la solution, est d'assouplir, le décret, que l'accessibilité à cette aide soit beaucoup plus facile et simple, et qu'il y ait un dispositif d'accessibilité pour l'ensemble de la profession. Parce que là, nous parlons entreprise, mais on oublie aussi, que les gérants, de chaque établissement, n'ont aucune aide. Nous n'avons pas droit aux aides, nous n'avons pas de chômage, et c'est important, car des familles entières, sont à l'agonie !  6 mois pour vivre avec 0 euro, je mets tout le monde au défi d'essayer de vivre ! "

Le co-gérant du Stanley dit " qu'il n' y a pas eu réellement de protocole sanitaire, de proposer pour le monde de la nuit. Ce sont les propriétaires d' établissements, qui eux-mêmes ont établi un protocole. Nous l'avons proposé, et soumis à la lecture, et en fait il semble que personne ne nous entende et nous donne un compte-rendu. "

Quant à une réouverture, Dominic termine en disant " je l'espère bien évidemment, comme tous mes collègues, le plus tôt possible, mais, dans de bonnes conditions ! la priorité pour nous, c'est une aide financière."

Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes
Rassemblement en silence, des patrons de discothèques, à Rennes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :